La société Bat’IPAC® fournit au Groupe Artcobat le produit IPAC®.
Ces 4 dernières années, le Groupe Artcobat a développé un savoir-faire dans la mise en œuvre de l’IPAC® et offre aujourd’hui une garantie décennale sur ses constructions.

Tout est une histoire d’envie, de budget et de plan local d’urbanisme (PLU) !
Le carton a été inventé en France en 1751. Longtemps dévalorisé ou sous-utilisé, il est aujourd'hui un matériau d’avenir grâce à ses propriétés mécaniques structurelles, d’isolation thermique et phonique.
Il est issu du recyclage et est recyclable, ce qui en fait un matériau durable car il n’impacte pas l’équilibre de la planète. Le carton peut être utilisé à volonté car il est recyclable, mais en plus il peut l’être 7 fois sans apport de matière neuve; permettant ainsi de recréer la ressource.
L’IPAC se présente sous la forme de panneaux de différentes tailles et d’épaisseurs suivants leurs utilisations. Il peut être agrémenté et protégé de la même manière en revêtement de façade, tout en conservant ses propriétés. Ainsi, nous pouvons nous adapter à la fois à vos goûts mais aussi aux contraintes liées à la zone de construction sans aucun problème pour obtenir une construction à votre image !

Regardez autour de vous et chez vous, on utilise et manipule du carton presque tous les jours. Cela va des emballages des briques de boissons, en passant par la boîte à pizza et les cartons de rangement ou de déménagement. De nombreux bureaux d’études ont pu comparer et mesurer la résistance du carton. Il apparaît qu’il est notamment une fois et demi plus solide qu’une construction en ossature conventionnelle en bois en termes de construction.
Ci-dessous retrouvez un tableau de valeurs de résistances mesurées :

L’IPAC® est le premier Isolant Porteur Alvéolaire Cellulosé et unique au monde.
Sa force se situe dans ses alvéoles. Associé à son enveloppe protectrice, recyclée, l’IPAC® étanche à l’air et à l’eau, prodigue un déphasage thermique de 15 h.
Il s’agit du temps nécessaire à la chaleur (ou le froid) pour transiter à travers l’épaisseur du « module IPAC », ce qui a pour effet direct de maintenir un équilibre des températures à l’intérieur de la construction. Vous êtes au frais l’été tout en n’ayant pas de perte énergétique l’hiver.

Un mur réalisé en IPAC® ne brûle pas, il se consume
Le carton qui le compose est très compacte. Il ne laisse pas assez de place à l’air pour que le feu se propage. À équivalence, et tout comme une construction traditionnelle, il peut se consumer au contact direct de flammes. À noter que celles-ci s’éteindront dès qu’elles ne sont plus en contact direct (membrane classée M1).
La plupart des incendies de maison sont liés à des défauts électriques. Le fait que le carton ne s’enflamme pas réduit les risques d’incendies.
Le carton en brûlant ne dégage pas de fumées et vapeurs nocives pour la santé.

Les deux ennemis du carton sont l’eau (en grande quantité) et la lumière.
L’IPAC® est protégé hermétiquement de l’eau pour lui conserver ses qualités dans la construction par des membranes étanches à l’eau et à l’air.
Elles agissent aussi comme protection à la lumière.
Une membrane étanche entoure l’IPAC®
Elle est en Akilux, issu du recyclage des bouteilles plastiques et recyclable.
Cette membrane assure une étanchéité totale, même s’il devait rester immergé dans l’eau pendant des heures !
Elle est également traitée comme retardateur de feu sans dégagement de fumée nocive et/ou gouttes

La maison en carton est réalisée sur une base ossature bois, avec un remplissage en porteur constitué d’une multitude de couches en carton alvéolaire : l’IPAC.

Photo de démonstration d’un mur IPAC® mis à nu (sans membrane de protection)

La structure de votre construction est préparée et assemblée avec les panneaux IPAC®dans nos ESATs partenaires suivant la localisation de votre chantier. Ils sont ebsuite assemblés sur votre chantier par levage des murs ainsi constitués. Le bâtiment est hors d’eau et hors d’air sous 8 jours, contre plusieurs mois pour une construction traditionnelle.

Le béton armé et le parpaing sont des inventions récentes
Historiquement, l’utilisation du traditionnel « béton/parpaings » est une invention bien plus récente que le carton.
Le béton (armé, ou encore « ferraillé ») qui compose les constructions « traditionnelles » a été inventé en 1855. Le bloc béton, ou parpaing a quand a lui été inventé au début du XXème siècle. C’est après de multiples transformations, traitements et manutentions qu’une construction traditionnelle prend forme, dans un laps de temps compris entre 6 et 9 mois.
Le carton a un siècle d’avance sur le béton !
Le carton lui a été inventé en France en 1751. Cela lui confère une vraie place de matériau traditionnel. en effet on le connait très bien pour ses résistances exceptionnelles dans le monde de l’emballage et plus particulièrement de la pallétisation. Aujourd’hui avec simplement 4 cm d’épaisseur de carton ondulé il est possible de charger 12 tonnes!!
Le génie d’Hubert Lê a été de l’introduire dans le monde du bâtiment, en effet ce matériau n’avait jamais été testé pour ses propriétés thermiques et acoustiques.
Une fois les tests faits les résultats sont stupéfiants.
Le carton, dès sa première base ne nécessite pas de traitement particulier. Il est comme on a pu le constater protégé par une membrane issue du recyclage et recyclable contre des éléments qui pourraient le dégrader. Ceci n’entâme pas un processus de construction à la fois beaucoup plus rapide (hors d’eau et hors d’air en seulement 8 jours), écologique mais aussi économique.

Les avantages d’une construction en carton sont donc multiples, nous pouvons notamment retenir :

  • Le prix,
  • La démarche sociétale (ESAT, EA),
  • L’économie circulaire (présence des ESAT et EA dans toutes les régions de France),
  • Un produit écologique avec des ressources n’impactant pas l’équilibre planétaire,
  • Des performances thermiques et acoustiques exceptionnelles,
  • Des économies de chauffage,
  • Les délais courts de construction par tout temps,
  • Des qualités mécaniques surprenantes (deux fois plus résistante qu'une maison à ossature bois),
  • Des qualités antisismiques,
  • Les finitions extérieures variées,
  • Des solutions complètes pour le neuf et la rénovation, pas d’allergie connue au produit,
  • Assemblage des alvéoles du carton par des colles à base d’amidon de maïs ou de blé,
  • Les feuilles et enveloppes sont assemblées avec de la colle blanche à base de cellulose.

Cliquez ici et retrouvez sur le site Tera Nova notre catalogue de maison en ligne

ARTCOBAT, L'art de la Construction du Bâtiment - Mentions légales - Plan du site - Administrateur

    l’IPAC, des propriétés inégalées

  • Recyclé
    par nos déchets cartons domestiques
  • Recyclable
    Carton retraité naturellement à l’infini
  • produit
    100 % Français
  • Assemblé dans nos
    ESAT partenaires
  • Ignifugé, hydrofugé,
    protégé des nuisibles

Documentation complète sur
www.batipac.pro

ARTCOBAT, L'art de la Construction du Bâtiment - Mentions légales - Plan du site - Administrateur